Aéroclub Bastia Saint Exupéry (Corse)
Téléphone : 04.95.36.24.85 - mail : contact@aeroclub-saint-exupery.fr https://www.facebook.com/aeroclubbastiastex

Blog

Tous les messages de Antoine MARIANI

31 juillet 2018 : l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry présent à la commémoration du 74e anniversaire de la disparition de l’écrivain aviateur

Le 31 juillet 2018, le Président Jean-Jacques Franceschini était présent à l’hommage rendu à l’écrivain aviateur Antoine de Saint-Exupéry dont notre club a l’honneur de porter le nom, à l’occasion de la cérémonie de commémoration du 74eanniversaire de sa disparition après avoir décollé de la plate-forme de Borgo pour une mission de guerre. Il a répondu positivement à la traditionnelle invitation faite tous les ans aux dirigeants et adhérents du club par les autorités organisatrices de cette manifestation. Nous profitons de cet article succinct pour les remercier vivement de cette élégante attention et en particulier Monsieur le Colonel Cyril Meunier, Commandant de la base aérienne 126 « Capitaine Preziosi » de Solenzara-Ventiseri qui a autorisé la reproduction ci-après de sa remarquable allocution qui pourra inspirer les pilotes jeunes ou expérimentés, mais aussi tout simplement, les citoyens démocrates et républicains que nous sommes tous.

 

« Mesdames et Messieurs, je vous remercie d’être présents aujourd’hui pour rendre hommage à Antoine de Saint Exupéry.

 

Je remercie particulièrement le Colonel Bernard Lemonnier pour l’organisation de cette cérémonie annuelle en mémoire de cet homme hors du commun.

 

Rendre hommage à Antoine de Saint Exupéry me touche singulièrement car j’ai eu l’honneur de servir, comme lui, en tant que pilote de reconnaissance au sein de la 33èmeescadre de reconnaissance et je me souviens de cette époque. Je me souviens de mes camarades pilotes qui arboraient avec panache et fierté sur leurs épaules, l’insigne de l’escadrille Ô combien symbolique du petit Prince. Mon prédécesseur à la tête de la BA126 avait l’an passé retracé brillamment la vie de Saint-Ex, poète, romancier, et bien entendu aviateur et pilote de guerre, disparu tragiquement le 31 juillet 1944, au cours d’une mission de reconnaissance aérienne. Complémentairement à lui, je souhaite insister ce soir sur les qualités humanistes de cet homme qui appellent encore aujourd’hui au respect et force notre admiration. L’humanisme de ce grand Homme, 74 ans après sa disparition, demeure d’une remarquable modernité et prend tout son sens à la lumière de l’actualité.

 

« La grandeur d’un métier est peut-être, avant tout d’unir les hommes : il n’est qu’un luxe véritable, et c’est celui des relations humaines.»

 

Cette magnifique citation de Saint-Exupéry extraite de Terre des Hommesétait affichée dans l’escadron 1/33 et je me souviens… Elle représente l’esprit d’équipe, la camaraderie, la conscience de la solidarité entre les Hommes, la conscience d’appartenir à une grande communauté, à une seule et même famille. Cette famille d’aviateurs célèbres avec lesquels il a forgé son destin : ses amis Guillaumet et Mermoz notamment… mais aussi la famille des pilotes de guerre qu’il retrouvera plus tard notamment ici en Corse… C’est le respect pour l’individu. C’est enfin la morale humaniste, chère à Saint-Exupéry. L’homme est avant tout un être responsable. La responsabilité c’est d’abord la compassion pour le faible et la honte devant la misère humaine. L’Homme peut exprimer sa grandeur dans son métier, cela doit lui permettre de s’élever…

 

Ce sont les relations humaines qui font la force de nos armées… qui forgent la fraternité d’arme et permettent parfois de donner sa vie pour sauver celles des autres. Je pense ici au sacrifice récent du colonel Arnaud Beltrame. Je pense aussi à mes camarades en opération où la fraternité d’arme, la solidarité et la cohésion ne sont pas de fumeux concepts. Ce sont des conditions impératives de succès :

 

« Je veille sur ta vie, tu veilles sur la mienne… ».

 

Unir les hommes autour d’un métier, d’une passion, ou d’idéaux à travers les relations humaines, c’est admirable… A l’heure de l’individualisation de notre société il me semble aujourd’hui encore, que cela demeure toujours un véritable luxe que nous avons la charge individuelle et collective d’entretenir…

 

Je poursuivrai mon allocution par une seconde citation :

 

« Si tu diffères de moi, mon Frère, loin de me léser, tu m’enrichis »

 

Cette pensée issue de son œuvre Pilote de guerre est écrite en 1942 dans un contexte de guerre pénible où la solitude pèse. C’est une prise de conscience de l’autre, à la fois semblable et différent, mais aussi de tout ce qu’il peut lui apporter… Cette phrase exceptionnelle est devenue une citation universelle car tous les Hommes sont concernés. Son côté didactique permet d’apprendre à accepter la différence et éviter de se refermer sur soi-même … c’est le contraire de ce que prônent actuellement les extrémistes qui menacent nos sociétés et nos modes de vie. Cet appel à la tolérance et à la fraternité demeure éminemment d’actualité à l’heure où les migrations sont de plus en plus nombreuses et où les tensions qui en découlent, bousculent les équilibres établis.

 

Tolérance et fraternité, magnificence des relations humaines dans l’exercice d’un métier, Antoine de Saint Exupéry était un grand humaniste, profondément engagé pour son pays et surtout passionné… Passionné par le vol, les sciences et techniques, la littérature, la musique, la poésie et le dessin. Les arts qui rassemblent et qui unissent les hommes… Mais également opiniâtre… opiniâtre dans l’action, dans ses combats et dans ses nombreuses aventures…

 

Son courage, sa ténacité, sa volonté d’aller au bout de son engagement sont un exemple pour tous…Antoine de Saint Exupéry était un homme hors du commun, un homme qui essayait de comprendre les hommes, un aviateur et un aventurier qui exalte encore aujourd‘hui la fierté des ailes françaises…

 

Je vous remercie pour votre attention. »

 

Colonel Cyril Meunier, Commandant de la BA 126, le 31 juillet 2018 à Bastia-Poretta.

La stèle commémorative devant l’aérogare de Bastia-Poretta.

Une émotion toujours présente après 74 ans lors des allocutions.

Le dépôt des gerbes.

7 juillet 2018 : remise des diplômes du BIA et promotion 2018 honorée à l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry

Le 7 juillet 2018, Monsieur Jean-Jacques Franceschini, Président de l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry, en présence de Madame Yannick Decombes, Principale-adjointe du collège de Lucciana, de Monsieur Patrick Delvarre, Principal-adjoint du collège de Montesoro et de quelques membres du bureau et adhérents, dont Patrick Bonin formateur au collège Philippe Pescetti de Cervione, a reçu les lauréats de la promotion 2018 du BIA pour honorer leurs succès et leur délivrer officiellement ce premier brevet aéronautique théorique. Les diplômes ont été remis par les responsables ou formateurs de chacun des établissements après quelques prises de parole destinées à féliciter les efforts accomplis tout au long de cette très dense année de formation. Ce titre est délivré conjointement par le Ministère de l’Éducation Nationale et le Ministère en charge de l’Aviation Civile. À l’occasion du 50eanniversaire du BIA, ces autorités de tutelle ont choisi de baptiser la promotion du nom d’un personnage d’ores et déjà une figure emblématique du ciel et de l’espace qui inspire grandement les jeunes générations : Monsieur Thomas Pesquet, célèbre spationaute français et européen.

 

Parents et élèves étaient partagés entre émotion et fierté. Ces nouveaux titulaires du Brevet d’Initiation Aéronautique entrent ainsi dans la grande famille de l’aviation. La pérennité de ce dispositif prouve le caractère vertueux de ce cursus. De nombreux acteurs célèbres de l’aéronautique et de l’espace ont souvent été motivés par l’obtention de ce premier brevet à l’origine de très belles carrières tant civiles que militaires. C’est d’ailleurs le cas au sein de l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry depuis de nombreuses années. Tous les membres qui participent directement ou indirectement à ce dispositif sont particulièrement heureux de maintenir cette tradition de transmission auprès des jeunes générations. À son échelle et avec ses moyens humains, l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry participe à l’ouverture des jeunes Corses sur le monde ainsi qu’à une part de l’excellence insulaire.

 

A l’issue de cette sympathique cérémonie, les lauréats ont bénéficié d’une présentation de la formation pratique assurée par notre association. Trois jeunes ont d’ores et déjà signé une convention avec le club pour obtenir le privilège d’une formation aidée. Grâce à la réussite au BIA, ces jeunes élèves pilotes pourront bénéficier de subventions conséquentes versées à chaque étape majeure de leur progression par la FFA (Fédération Française Aéronautique) mais aussi par le club grâce à des fonds propres réservés à ce public méritant. Cet effort financier volontariste reconduit depuis longtemps constitue un engagement fort du club au service de la jeunesse du bassin de vie de l’aéroport de Bastia Poretta. Au-delà du plaisir de regrouper des adhérents autour de la passion commune du vol et de la faire partager au plus grand nombre possible, l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry souhaite aussi être un des acteurs du développement économique, social et environnemental local. C’est la raison pour laquelle, en plus de la formation au BIA, l’association accueille durant l’année scolaire des collégiens pour leur stage en entreprise ainsi que de futurs mécaniciens aéronautiques en cours d’apprentissage. Plus que jamais, faisons preuve de vigilance et de persévérance afin d’accroître encore les retombées positives de ces initiatives dans les années à venir.

 

Félicitations à tous, bravo à la promotion 2018 et vivement celle de 2019 qui sera accueillie dès la rentrée de septembre.

 

Les dirigeants, les formateurs et les instructeurs de l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry.

 

Jean-Jacques Franceschini, Président de l’aéroclub de Bastia-Saint-Exupéry accueille les lauréats du BIA 2018 et leurs parents en présence de Madame Decombes et de Monsieur Delvarre.

Les félicitations du Président Jean-Jacques Franceschini

Les lauréats du BIA 2018 de l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry accompagnés de leurs parents.

Une promotion honorée sous l’oeil bienveillant d’Antoine de Saint-Exupéry et face à l’AT3, très efficace avion école pour poursuivre une formation pratique.

Monsieur Patrick Delvarre va remettre les diplômes aux lauréats de son établissement.

Madame Yannick Decombes remet les diplômes aux élèves du collège de Lucciana.

Patrick Bonin, adhérent du club, pilote et formateur BIA, félicite ses élèves (collège de Cervione) avant la remise des diplômes.

Une promotion riche en promesses d’avenir. Les lauréats peuvent montrer fièrement leurs diplômes.

Le premier brevet théorique aéronautique délivré conjointement par le Ministère de l’Éducation Nationale et celui en charge de l’Aviation Civile, un gage de qualité attestée par la pérennité de la formation : 50 ans!

Pour le cinquantenaire du BIA, un parrain prestigieux qui fait rêver et regarder très haut au-dessus de nos têtes : l’astronaute Thomas Pesquet.

Sur les traces d’illustres femmes pilotes depuis les débuts de l’aviation. Bravo Mademoiselle!

Après la cérémonie, le Président présente les formations aidées pour poursuivre un cursus pratique afin d’obtenir un brevet de pilote.

Grâce au succès au BIA, les futurs pilotes bénéficient d’aides substantielles de la FFA (Fédération Française Aéronautique) mais aussi de l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry. L’obtention d’un brevet pratique est souvent une porte ouverte vers des carrières aéronautiques civiles et militaires.

Facétieux Patrick et néanmoins excellent formateur : dispenser un enseignement de qualité, sans se prendre au sérieux, une des clés du succès. Derrière, les sages « chibanis » demeurent vigilants!

 

 

Pascal Fericelli : plus de 20.000 heures de vol. Respect Commandant!

À l’occasion de l’AGO, les 20 000 heures de vol de Pascal Fericelli ont été fêtées.

Le Président, le secrétaire et les instructeurs du club ont honoré notre ami Pascal devant le DD et sous l’oeil bienveillant d’Antoine de Saint-Exupéry.

Notre ami Pascal, après une belle carrière aéronautique tant militaire que civile, a dépassé ce total aussi impressionnant que respectable au sein de l’aéroclub Saint-Exupéry pour lequel il a une profonde et sincère affection.

20 000 heures de vol, une remarquable performance :

  • L’équivalent de plus de deux ans dans les airs!
  • Environ 20 années de l’activité de la totalité des membres de l’aéroclub Bastia Saint-Exupéry!
  • Combien de carnets de vols? Combien de décollages et d’atterrissages? Combien de kilomètres, de contrées et océans survolés, de pays ou continents reliés, de levers ou couchers du soleil au-dessus de la couche, de tours du monde effectués?

Ces vols ont été réalisés au cours d’une vie aéronautique riche et diversifiée :

Après sa formation, Pascal a débuté sur Transall C160 (https://www.youtube.com/watch?v=DaawGpqezhM) en tant qu’officier pilote au sein du COTAM (Commandement du Transport Aérien Militaire).

Devenu Commandant de bord, puis instructeur, toujours sur Transall, il a été affecté CIET (Centre d’Instruction des Équipages du Transport aérien militaire).

Il rejoint ensuite le GLAM (Groupement de Liaisons Aériennes Ministérielles – actuel ETEC 65) sur Mystère Falcon 20 (https://fr.wikipedia.org/wiki/Dassault_Mystère_20) et Falcon 50 (https://fr.wikipedia.org/wiki/Dassault_Falcon_50) en tant que chef pilote. C’est ici qu’il a eu le privilège de faire partie des équipages dits « présidentiels » sur Falcon « Rambouillet ». Sur cet aéronef Dassault spécialement aménagé pour cette mission, Pascal a piloté le Président de la République, Monsieur François Mitterrand (ce qui ne l’empêchera pas de vous piloter à bord de la flotte du club si vous le souhaitez!).

Après cette reconnaissance, Pascal a poursuivi comme pilote de ligne au sein de l’historique compagnie Air Inter (https://fr.wikipedia.org/wiki/Air_Inter), d’abord comme co-pilote sur Fokker 27 (https://fr.wikipedia.org/wiki/Fokker_F27) et Airbus A300 (le premier d’une longue et célèbre famille : https://fr.wikipedia.org/wiki/Airbus_A300), puis comme pilote instructeur sur A320.

Il intégra Air France lors de la fusion des deux compagnies et y achèvera en beauté sa carrière commerciale en qualité de Commandant de bord long-courrier sur A330 et A340!

La passion du vol demeure intacte en continuant à piloter les avions de tourisme de notre cher aéroclub. Il a franchi le cap des 20 000 heures sur le Piper PA28 F-GUPP le 11 juillet 2017.

Finalement, Pascal incarne concrètement, à lui tout seul, une bonne partie du chapitre « histoire de l’aviation » au programme du BIA! Nous ne pouvons qu’être admiratifs face à une telle expérience que nous ne parviendrons jamais à acquérir. Malgré tout, il y a quelque chose que nous pouvons faire comme Pascal. Ceux qui le connaissent et surtout ceux qui l’observent avant un vol, n’auront pas manqué de constater qu’il ne part jamais (y compris pour un local afin de survoler sa superbe commune de Murato où il est élu) sans une visite « prévol » très méticuleuse, sans disposer d’une carte à jour et sans un dossier de vol complet (météo prise et navigation préparée comme un élève pilote). Voici l’exemple à suivre et ce qu’il y a de plus impressionnant, même après 20 000 heures de vol! Cette marque des grands, de ceux qui demeurent humbles malgré les milliers d’heures, permet de mieux comprendre le célèbre proverbe : « il n’y a pas de bons pilotes mais des vieux pilotes ». À méditer.

Plusieurs anciens du club et du BIA en particulier sont déjà sur les traces de Pascal, à travers diverses carrières civiles ou militaires bien engagées.

Pourquoi ne pas organiser une soirée durant laquelle nos grands anciens et moins anciens (car il y en a d’autres au club) pourraient faire le récit de leurs vies aéronautiques et répondre à toutes nos interrogations, contribuant ainsi à entretenir notre passion et à améliorer la sécurité des vols? En quelque sorte, « la nuit des Chibani de Saint-Exupéry » avec éventuellement du VFR de nuit.

Pourquoi aussi ne pas organiser plus fréquemment des vols entre les pilotes les plus expérimentés et les moins aguerris à l’occasion de promenades aériennes ou de voyages?

Bravo Pascal et merci pour ton indéfectible bonne humeur, ta discrétion et ta simplicité.

Bons vols et à très bientôt pour la prochaine dizaine! (de millier bien sûr).

L’administration du club et tous ses adhérents.

AGO 2018 Aéroclub Bastia Saint-Exupéry et soirée « brucciu, pulenda e figatelli »

Le 17 mars 2018, a eu lieu l’assemblée générale ordinaire de l’aéroclub Bastia Saint-Exupéry, une belle occasion de faire un bilan, de se réjouir des succès 2017 et d’évoquer les encourageantes perspectives d’avenir.

Effectivement, de nombreux points de satisfaction peuvent être mis en évidence :

  • À nouveau près de 1000 heures de vol ont été réalisées.
  • La vitalité indéniable de l’activité école grâce à la disponibilité bénévole et au dynamisme de nos instructeurs. La double commande représente environ 50% de l’activité et actuellement 36 élèves pilotes préparent un brevet pratique. N’oublions pas non plus de souligner la qualité et la régularité de la formation théorique dispensée, en particulier le samedi matin.
  • Une nouvelle formation BIA avec une promotion 2017-18 de 34 candidats répartis sur trois collèges : Montesoro, Lucciana et Cervione, avec des formations théoriques assurées respectivement par Messieurs Amoretti, Franceschini et Bonin.
  • Le 5e anniversaire des formations pratiques aidées financièrement pour les titulaires du BIA. 18 élèves issus des promotions 2016 et 2017 ont bénéficié de ces subventions généreuses pour préparer le brevet de base ou le PPL.
  • La poursuite de l’accueil de stagiaires ou apprentis, notamment pour la mécanique aéronautique.

La tradition de l’action orientée vers les jeunes et la formation est bien confirmée, ce qui a sans aucun doute motivé la candidature de trois nouveaux membres au conseil d’administration. Ils ont été élus à l’unanimité et ont été accueillis avec beaucoup de joie par les « anciens » dont 4 ont été renouvelés à l’issue des votes exprimés. L’administration du club en sort renforcée grâce à la fidélité des uns et à l’arrivée des autres, tous étant engagés bénévolement pour favoriser une pratique du vol moteur fondée sur la passion partagée et la sécurité.

En plus du site internet, une page Facebook sera régulièrement nourrie pour offrir à nos adhérents et amis, un outil de communication plus réactif, moderne et apte à resserrer les liens aéronautiques et amicaux qui nous unissent. Voici la nouvelle adresse à retenir et à diffuser largement :

https://www.facebook.com/aeroclubbastiastex

À l’issue de cette AGO aussi studieuse que sympathique, les adhérents et leurs proches ont poursuivi par une soirée conviviale autour de la dégustation de produits du terroir de saison : brocciu, pulenda et figatelli, comme peuvent en témoigner les clichés ci-dessus. En les visionnant, les absents saliveront et regretteront de ne pas avoir été là, mais qu’ils se rassurent, avec l’arrivée du printemps et la reprise de l’activité aéronautique à plein régime, d’autres sont en préparation.

À très bientôt et bons vols à tous.

Le Président et le conseil d’administration de votre club préféré.

La préparation de l’AGO ne laisse rien hasard. La concentration est de mise!

La pulenda nustrale se concentre aussi!

Maître Piacentini officie…

…fidèle au poste…

…aidé par son copilote Michel Lucciana qui n’hésite pas à pratiquer le VFR de nuit pour griller le figatellu!

Les mines réjouies et les assiettes vides parlent d’elles-mêmes. Bravo les artistes et merci.

Une bien belle ambiance. À renouveler dés que possible.

Même le chien est content. Il a dû se régaler d’un morceau de figatellu grillé.

Quelle escadrille!

Jeune facétieux!

 

Pace e Salute a tutti per 2018!

Chers amis pilotes, passagers ou partenaires, les dirigeants et instructeurs de l’aéroclub de Bastia-Saint-Exupéry, vous renouvellent leurs meilleurs voeux pour 2018 en vous proposant un tour aérien sélectif de notre île de beauté, avec quelques clichés pris lors de vols effectués au printemps et à l’automne 2017.

Cette année, vous ne bénéficierez pas des traditionnelles vues des lacs englacés sous la neige à cause des tempêtes  qui se succèdent depuis la fin 2017 et le début 2018. Malgré tout, nous espérons que ces photographies du Cap Corse à Bonifacio, en passant par les superbes plages de l’Extrême Sud ou des Agriates, avec un détour par les lacs des hautes vallées de la Restonica et du Tavignano, vous donneront envie de reprendre les vols dés que les conditions météorologiques le permettront.

Le pilote et photographe, Antoine Mariani, remercie Jean-Jacques et Bruno qui à l’occasion de ces promenades aériennes, une fois l’avion bien positionné (jamais trop près, c’est dangereux et la vue n’est pas assez dégagée), tiennent quelques instants, de manière appliquée le manche à sa place (c’est mieux pour prendre les photos!), avec un oeil très attentif au badin (et oui, en aviation, la vitesse c’est la vie!) et à la bille (attention à la vrille ou au virage engagé!).

Pace e Salute a tutti. Basgi e a prestu. Amicizia.

Que 2018 vous permette de réaliser de nombreux et superbes vols en toute sécurité.

Les dirigeants de l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry.

PS : Pour les amateurs de paysages plus hivernaux, voici le lien qui pointe vers les voeux 2017 :

http://aeroclub-saint-exupery.fr/pace-e-salute-per-2017

Nonza – Cap Corse

San Ciprianu

Santa Giulia

Rondinara

À l’arrière-plan, les îles Lavezzi et la Sardaigne

Bonifacio

Golf de Spérone et golfe de Santa Manza

Îles Lavezzi

Porto-Vecchio et aiguilles de Bavella

Golfe de Pinarellu

Solenzara

Base aérienne 126 de Solenzara – Capitaine Preziosi

Étang d’Urbino

Plaine d’Aléria

Cap Corse

Marine de Centuri

Barcaggio

Moulin Mattei

Plage de Barcaggio et île de la Giraglia

île de la Giraglia au Nord du Cap Corse

Macinaggio

Erbalunga

Lac du Nino, sources du Tavignano

Lac du Melo – Haute vallée de la Restonica

Capitello et à l’arrière-plan la Paglia Orba dans le massif du Cinto

Lac du Capitello

Nebbio, Patrimonio et affleurements calcaires

Nonza, Cap Corse

Saint-Florent

Plage du Loto

Plage de Saleccia

Les Agriates

Plage de l’Ostriconi

île-Rousse, Balagne

Aéroport de Calvi-Sainte-Catherine

Lido de la Marana et étang de Biguglia avant de franchir le col de Teghime.

Bastia, le port de commerce, la place Saint-Nicolas, le vieux Port et la citadelle

Vieux-Port de Bastia et la citadelle

Lac de Nino

Lac du Melo

Capitello et à l’arrière-plan le Nino

Monte Rotondo (2622m) et lac de Bellebone

Versant Tavignano

Lac du Capitello – haute vallée de la Restonica

Vallée de la Restonica en amont de Corte

Un grand ancien aussi à l’honneur : Bernard MARTIN, indicatif PANEVA

De nombreux adhérents de l’aéro-club de Bastia-Saint-Exupéry se souviennent toujours de notre ami fidèle, Bernard Martin, de son sourire et de sa passion du vol, en particulier en montagne, en Corse ou dans les Alpes. Il fait partie de ceux qui ont grandement oeuvré pour mettre en place les cercles vertueux à l’origine de la qualité de notre structure associative dédiée à la pratique de l’aviation et à la formation, plus spécifiquement des jeunes. C’est aussi Bernard, qui le premier, a doté notre club d’un site internet et il a eu la grande gentillesse, depuis Montpellier, de le remettre en ligne pour notre plus grand plaisir. Les acteurs de l’époque retrouveront les récits et photographies des voyages entrepris au-delà des rivages de l’île de Beauté, les adhérents les plus récents y puiseront sans doute des sources d’inspiration pour des balades aériennes susceptibles d’entretenir le désir de voler.

Voici l’adresse de cette superbe invitation à entreprendre à nouveau des voyages à bord de nos aéronefs (en particulier le DD) ou à s’initier au vol montagne (l’aéroclub de Megève est, sans aucun doute, la structure la plus performante à l’échelle européenne) :

http://paneva34.free.fr/indexpaneva.html

Une courte présentation de cette personnalité aussi marquante qu’attachante :

http://paneva2b.free.fr/quisuis.htm

Nous vous recommandons en particulier la Tunisie en 2005, la Croatie en 2008 ou la Bretagne en 2009 :

http://paneva2b.free.fr/tunisie.html

http://paneva2b.free.fr/croatie.html

http://paneva2b.free.fr/bretagne.html

mais aussi un vol tout récent dans sa région d’origine, le 21 juin 2017 avec une finale sur l’altiport de l’Alpe d’Huez :

http://paneva34.free.fr/lamure.html

La passion est toujours aussi intense et le regard aéronautique aiguisé.

Tu nous donnes vraiment envie Bernard et nous t’en remercions chaleureusement.

Nous espérons avoir le plaisir de te revoir très bientôt. Tu as toujours une place à bord des avions du club si tu veux faire une promenade du côté des lacs du Centre-Corse et des sommets les plus élevés.

Amicizia, basgi e a prestu Bernard!

 

 

Promotion BIA 2017 : les jeunes à l’honneur à Saint-Exupéry le 08-07-17

La tradition de formation des jeunes et de transmission de la passion aéronautique a, cette année encore, été brillamment respectée à l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry, avec 33 lauréats au Brevet d’Initiation aéronautique (BIA) dont une mention TB, 4 mentions B et 4 mentions AB. Notre structure a acquis, sur le long terme, une véritable expertise dans ce domaine puisqu’elle totalise 63,5% des reçus sur l’Académie de Corse en 2017, fruit d’un partenariat étroit avec les collèges de Lucciana, Montesoro et Cervione, ainsi qu’avec le lycée Paul Vincensini (nous espérons avoir le plaisir de retrouver dés 2018 le collège Giraud et le lycée Jeanne d’Arc et pourquoi pas d’autres établissements dans l’aire d’influence de l’aéroport de Bastia).

RESULTATS BIA 2017

(pdf des résultats académiques – double cliquer pour télécharger).

 

Ces jeunes brevetés ont été mis à l’honneur, le samedi 8 juillet 2017, dans les locaux du club, sur la plate-forme de Poretta en présence de leurs parents, de Mesdames Goux et Albenga et Monsieur Delvarre, les principaux des collèges de Lucciana et de Montesoro, mais aussi de notre ami pilote adhérent, le Commandant Pascal Fericelli, adjoint au Maire de Murato.

La cérémonie de remise solennelle des diplômes a été présidée par René Amoretti (Président et chef-pilote de l’aéroclub) et de Jean-Jacques Franceschini (vice-Président). Elle a été suivie d’un pot de l’amitié pour boire à la santé des heureux titulaires du premier brevet aéronautique à qui nous souhaitons de vivre pleinement, longuement et sous toutes les formes possibles, leur passion déjà intense de l’aviation. Nous tenons à remercier la forte implication de tous ceux qui ont contribué, directement ou  indirectement, au maintien de la qualité du dispositif et surtout à la belle réussite de ces candidats motivés.

La relève est assurée, vivement la promotion 2018 et bons vols à tous en Corse et au-delà!

Le bureau de l’aéroclub Bastia-Saint-exupéry – aéroport de Bastia-Poretta.

Une cérémonie présidée par René et Jean-Jacques, sous l’oeil bienveillant d’Antoine de Saint-Exupéry.

L’assemblée attentive des parents et des lauréats du BIA 2017 avant la remise solennelle de ce premier diplôme aéronautique.

L’émotion est palpable.

Jean-Jacques explique le déroulement de la cérémonie.

René, Jean-Jacques et le personnel de direction des collèges partenaires.

Les « anciens » sont fiers des jeunes!

Les jeunes filles sont aussi bien présentes.

Les lauréats peuvent être fiers de leur premier diplôme aéronautique obtenu après un travail engagé durant une année scolaire.

Le Commandant Fericelli en grande discussion avec Jean-Jacques et Patrick Bonin (actif formateur à Cervione).

Au printemps, l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry a les honneurs de la presse

Un article dans le numéro d’Avril de la revue aéronautique Aviation et Pilote :

Chers adhérents,

Nous vous conseillons la lecture de la revue Aviation et Pilote – numéro 519, mensuel d’avril 2017- disponible en Kiosque (couverture en PJ).
Ce mois-ci vous découvrirez dans la rubrique « Sortez du tour de piste », un article sur trois pages dont le texte et les photos sont l’œuvre d’Antoine Mariani, pilote, membre du bureau directeur, animateur du site de l ‘aéroclub (*) et pratiquant le vol en montagne.
Cet article incitant au survol des paysages emblématiques de notre Ile, est remarquable par différents aspects : exhaustif sur le parcours proposé au plan touristique, assorti de conseils aéronautiques pertinents, et illustré de photos inédites.
Nul doute que cet article incitera les adeptes du tourisme aérien venus du continent  à suivre les suggestions prodiguées.
Notre souhait le plus cher serait qu’il incite également nos pilotes à « sortir du tour de piste » en suivant les conseils éclairés d’Antoine .

Nous vous souhaitons à tous et à toutes de bons vols sur notre Ile merveilleuse (ne soyons pas les deniers à la découvrir !)

Votre Aéroclub – Le bureau (JJ-F)

Numéro à acheter en ligne ou en kiosque pendant tout le mois d’avril.
Un autre article dans Le Petit Corse d’avril 2017

Pace e Salute per 2017

Le Président, les membres du bureau, les instructeurs et le mécanicien de l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry, vous présentent leurs meilleurs voeux pour 2017. Que vous puissiez faire encore de nombreux et jolis vols en Corse et au-delà. Pour vous donner envie de bien débuter cette nouvelle année aéronautique et entretenir notre passion commune, vous trouverez ci-après, quelques clichés pris lors des derniers vols de 2016, y compris le 31 décembre. Une belle invitation à survoler nos côtes et nos montagnes.

Pace e Salute a tutti e a prestu. Amicizia.

Haute vallée de la Restonica – Lac du Melo

Lac de Nino – sources du Tavignano

Environs du Nino

Haute vallée de la Restonica – Lac du Capitello

Pietralba – Balagne

Lama

Lama – Balagne

L’Ostriconi et à l’arrière-plan Île-Rousse

L’Ostriconi

L’Agriate

Saleccia – Agriates

Saleccia

Plage du Loto

Plage du Loto et à l’arrière-plan Saleccia

Loto

Golfe de Saint-Florent

Golfe de Saint-Florent

Saint-Florent et les affleurements calcaires de Patrimonio

Golfe de Saint-Florent et l’Agriate

Bastia

Nino et à l’arrière-plan le golfe de Sagone

Lac de Nino

Capitello et Melo

Lac du Capitello

Capitello et à l’arrière-plan golfe d’Ajaccio

Lac de Goria

Lac de Goria

Lac du Melo

Capitello et Melo

Capitello et à l’arrière-plan lac de Nino, puis chaîne du Cinto

Succession de lignes de crêtes depuis le Rotondo

Lac du Rotondo (Bellebone)

Lac de Bellebone

Haute vallée de la Restonica

Lac de Goria

Lac de Nino, à l’arrière-plan golfe de Porto et Scandola

Calvi

Capitello

Capitello et Nino

Capitello

Goria

Restonica

Restonica

Restonica

Vers la Punta Artica

Arrête avant la Punta Artica

Nino

Lac de Creno

Melo

Capitello et Melo

Capitello et Melo

Restonica

Restonica

Promo BIA 2017, déjà un record et un futur grand cru!

La promotion du BIA 2016 comptait déjà une quarantaine d’élèves, celle de 2017 bat tous les records : une cinquantaine de candidats répartis sur 5 collèges et lycées de la région bastiaise et du Fiumorbu. Plus que jamais, l’aéroclub Bastia-Saint-Exupéry remplit sa mission de transmission et formation des jeunes. Durant les vacances scolaires, plusieurs membres se mobilisent pour assurer des cours, des révisions et les vols d’initiation en doubles commandes : les formateurs (Jean-Jacques, Daniel, Noël, Patrick, Antoine…), les instructeurs (René – chef-pilote, Guy et Dominique) et le mécanicien (Jean-Stéphane).

Parallèlement, 3 stagiaires ont été accueillis durant une période de 5 semaines.

En cette fin d’année 2016, le bilan est excellent et l’avenir semble d’ores et déjà bien assuré.

La visite « prévol » présentée en photos par Daniel.

Un public attentif.

La mécanique expliquée par Jean-Stéphane.

L’intérieur d’un moteur et ses secrets.

L’impatience, la joie mais aussi l’appréhension du premier vol aux commandes.

La présence rassurante de Guy, instructeur. Le Piper PA 28-210 cv DD est prêt à partir.

Et de notre chef-pilote, René qui va instruire sur le Piper PA28-160cv PP.

Aux commandes, comme à l’arrière, sensations garanties.

Les jeunes n’attendent plus que l’instructeur. Honneur aux dames. 

 

Page 1 sur 512345